Photos érotiques de La Belle Époque

La photographie érotique est presque aussi ancienne que la photographie elle-même. Des images stéréoscopiques de femmes nues ont été réalisées par des photographes comme Auguste Belloc et Félix-Jacques Moulin dans les années 1850. Les images érotiques sont devenues largement disponibles au début du XXe siècle.

La défaite humiliante de la France dans la guerre franco-prussienne de 1870 a été suivie d'une période de stabilité politique. La prospérité a augmenté, il y a eu de nombreuses innovations technologiques et le climat culturel et artistique s'est épanoui. Cette période a été caractérisée par l'optimisme. Après la Première Guerre mondiale, les Français ont revu cette période avec mélancolie et l'ère est devenue connue sous le nom de La Belle Époque (la belle époque). Elle a duré de 1871 jusqu'au déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914.

La période a été caractérisée par une morale sexuelle plus libre. La vie était célébrée dans les boîtes de nuit parisiennes et les marchands ambulants vendaient des cartes postales avec des images érotiques. Ces soi-disant Cartes postales françaises ils n'étaient pas destinés à être envoyés (ils auraient été interdits de livraison du courrier), mais étaient des souvenirs pour les touristes ou aimés par les tuteurs et bon vivants qui aimait les bonnes choses de la vie.

Numéro 160974
Vue en verre stéréoscopique 45×107 par Vérascope Richard

En 1890, la photographie stéréo reçoit un nouvel élan. Cela a été principalement inspiré par les innovations de Jules Richard. Son introduction de nouveaux formats de verre et une gamme de produits autour de la caméra stéréo Vérasope ont été déterminantes pour le succès de la photographie stéréo au début du XXe siècle en France.

La collection Atrium

Jules Richard était également un photographe passionné. Il a construit un ancien atrium [1] rue Melingue à Paris et l'a utilisé comme studio photographique. Il a photographié des femmes nues dans un ancien décor grec et romain. Le résultat a été une collection de plus de sept mille stéréotypes érotiques, principalement au format 45×107 en verre. L'intimité de voir une image à travers les lentilles d'un stéréoscope et l'expérience de la vision en trois dimensions étaient idéales pour la photographie érotique.

Photo érotique de Vérascope Richard

Numéro 110266
Vue en verre stéréoscopique 45×107 par Vérascope Richard

Vérascope Richard

La plupart des images ont été photographiées par Jules Richard lui-même. Les images ont été réalisées à l'intérieur de l'atrium et dans ses jardins. Les mannequins étaient souvent des danseuses dans les boîtes de nuit parisiennes comme les Moulin Rouge. Les images sont techniquement et artistiquement de haute qualité et se distinguent des images amateurs plus explicites de l'époque.

Photo érotique de Vérascope Richard

Tableau n ° 135423
Vue en verre stéréoscopique 45×107 par Vérascope Richard

Photo érotique de Vérascope Richard

Tableau n ° 34923
Vue en verre stéréoscopique 45×107 par Vérascope Richard

références:

  • Nus stéréo 1850-1930, S. Nazerieff, 1985
  • L & # 39; Atrium et autres délires photographiques, A. Dupouy, 2010
  • Carte postale française via Wikipedia

Article intéressant et traduit pour vous depuis cette source. Il est apparu en premier chez

Source link

Photos érotiques de La Belle Époque
4.9 (98%) 32 votes