Mumbai à travers l'objectif pour les enfants défavorisés

Aucun Mumbai Mumbai ne verra sa ville de la même manière. Même les enfants de milieux défavorisés ont leur vision de Mumbai, qu'ils ont capturée avec la caméra.

Une exposition de plus de 70 photos prises par 30 jeunes photographes est exposée à la Shari Academy de Colaba jusqu'à vendredi. Les photographies couvrent un large éventail, allant du noir et du blanc maussades aux contrastes dynamiques de couleurs surprenantes, capturant la vie dans des coins inexplorés de la ville. L'exposition était organisée par l'organisation non gouvernementale Salaam Bombay Foundation.

La fondation a sélectionné 30 enfants de la ville qui ont manifesté leur intérêt pour la photographie au début de cette année et les ont formés à l'art. "Nous avons lancé la Fondation Salaam Bombay pour sensibiliser les enfants des taudis aux effets néfastes du tabac. Plus tard, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait aussi leur donner un but et nous avons commencé à les présenter à diverses activités dans des domaines tels que la musique occidentale, la danse et la photographie. Cette initiative visait les enfants âgés de 11 à 17 ans, car ils avaient un esprit impressionnable. Nous avons constaté que les enfants de ce groupe d'âge étaient plus susceptibles de décrocher de l'école en raison de pressions familiales et de problèmes financiers ", a déclaré Rupali Satavase, membre de la fondation.

La fondation les a amenés à Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya, à Kumbharwada, à Dhobi Ghat, à Banganga, à Kala Ghoda et au marché Crawford pour des prises de vue en extérieur. "Nous avons étudié la photographie de rue en profondeur car les rues abritent le quotidien de ces enfants", a déclaré Hridgandha Mistry, professeur de photographie à la Shari Academy, qui a formé les enfants pendant un mois.

Les sujets des photographies incluent les poches des bidonvilles où ils sont logés, les étals de fruits à Crawford Market et les photographies abstraites des escaliers du musée.

"Ces enfants étaient très enthousiastes, attentifs et sincères. Ils avaient une vision complètement différente de la vie ", a déclaré Girish Mistry de la Shari Academy." Certains de nos autres étudiants ont été surpris par le type d'images sur lesquelles ces gars ont cliqué. Ils remplissaient chaque tâche à la lettre et étaient extrêmement ouverts. "Apprendre. Leur avenir sera très différent de ce qu'ils auraient dans leur situation." Les enfants présents à l'exposition ont raconté leur expérience de découverte de talents et de passions cachées à travers la photographie. "J'aime le Je voudrais me consacrer à la photographie en noir et blanc ", a déclaré Sanjana Sherekar (15 ans). Abhishek Pandey (16 ans) a exprimé les mêmes sentiments. Il a expliqué avec enthousiasme les aspects techniques d’une photo prise à Kumbharwada.

L’idée de l’événement était de faire en sorte que les centres médiatiques offrent des possibilités de stage à ces enfants afin qu’ils puissent financer leur formation et poursuivre leurs études, a déclaré Satavase. "Ces gars-là sont passionnés mais ils ont besoin de quelqu'un pour les aider à poursuivre leur talent."

M. Mistry a déclaré que les enfants étaient extatiques après avoir vu leurs noms et leurs photos exposées, "et que, pour nous, c'est la plus grande satisfaction au travail".

"Pour aller plus loin, les offres ont commencé à venir de marques de photographes d'entreprise prêtes à leur fournir du matériel et une expérience professionnelle", a-t-il déclaré.

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

Mumbai à travers l'objectif pour les enfants défavorisés
4.9 (98%) 32 votes